dimanche 9 septembre 2018

Pour lire les derniers articles...

... il suffir de cliquer sur:

frexit-limousin.blog

ACCUEIL FLB 7

Le plus simple ensuite est de placer le nouveau site dans vos favoris, ou de vous abonner (c'est gratuit) si vous souhaitez être informé par couriel des dernières publications.

Les raisons de ce changement de support sont liées aux défaillances récurrentes du site actuel malgré la bonne volonté de l'équipe technique, et le site frexit-limousin.blog permet aux rédacteurs de poster plus rapidement, tout en disposant de fonctionnalités supérieures.

L'apparition éventuelle de publicités sera résolue à l'expiration du nom de domaine "frexit-Limousin.fr".

Merci pour votre compréhension.

P.G.

AFFICHE TRANSFERT 2

Posté par UPR Creuse à 17:44 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 29 août 2018

Confirmation des analyses de l'UPR

Articles disponibles sur FLB:

frexit-limousin.blog

ACT LIMOUSIN FERMETURE LIGNES SNCF

VIDS ASSELINEAU RT MONTAGE

ACT HULOT ECHEC

Posté par UPR Creuse à 09:02 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mercredi 15 août 2018

Publications sur FLB

Merci de cliquer sur les titres pour lire les articles!

Lecture de vacances

CONTR DE GAULLE ALGERIE

Communiqué de presse – UPR

ACT COMPRESSE 14AOUT18

La destruction de la France est en marche!

ACT SOUVERAINETES AERIENNE NUC

Posté par UPR Creuse à 08:15 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 4 août 2018

Déplacement du site, transfert !

Le site Frexit-Limousin.fr déplace ses articles vers son blog de secours. Merci de vous rendre sur le lien ci- dessous (il suffit de cliquer) et ensuite de vous abonner si vous le souhaitez, ou de placer le nouveau site dans vos favoris:

COM DEPLACEMENT

https://frexitlimousin.wordpress.com/

Les raisons de ce transfert s'expliquent par les multiples défaillances et insuffisances du site actuel, mais aussi par l'attrait du nouveau support (hébergé par “wordpress”) plus riche en visibilité et fonctionnalités, et moins problématique pour les rédacteurs.

A l'expiration du nom de domaine actuel, celui- ci sera également transféré. permettant ainsi aux nouveaux visiteurs d'aller directement sur le nouveau support.

Merci pour votre compréhension.

P. Gombert, délégué régional UPR.

AFFICHE FLB FIN DE BLOG

Posté par UPR Creuse à 07:08 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 31 juillet 2018

Back in business?

COM BLOG

Les paramètres du site semblent avoir été rétablis. Jusqu'à quand? En attendant, l'expérience d'un nouvel hébergeur a porté ses fruits et nous gardons le site de secours en cas de difficulté. A vous de nous dire celui que vous préférez! Pour le moment, le nom de domaine est valable pour quelques mois, il semble raisonnable de rester sur le site actuel pour des raisons financières et de visibilité; la décision éventuelle d'un basculement définitif vers le nouveau site sera prise au moment du renouvellement.

Gardez le nouveau site dans vos favoris!

4 articles y figurent: https://frexitlimousin.wordpress.com/

geo-israel-loi-juillet-18

19 juillet 2018 La fin de l’ « État juif et démocratique » ?

act-chiens-correze

En Corrèze, des chiens protègent les brebis des attaques de prédateur

 

tl-macron-thatcher

L’assistanat des riches nous coûte un « pognon de dingue » !

tl-macron-dujardin

Macron : une erreur de casting ?

tl-antipr-kosovo

KOSOVO | Google, agent russe?

https://frexitlimousin.wordpress.com/

Posté par UPR Creuse à 11:22 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 27 juillet 2018

La république exemplaire...

Voici  un article publié sur notre site (et sur le site national upr.fr) il y a un an: les français commençaient à entrevoir le côté obscur de Macron et de ses copains. Intéressant à rappeler de nos jours où certains semblent découvrir le côté peu éthique de notre président "jupiter"...   P.G.

ARCHIVES 2

== « EN MARCHE » ARRIÈRE ! == Sur un signal envoyé par Richard Ferrand, la majorité macroniste à l’Assemblée nationale rejette l’obligation de casier judiciaire vierge pour être éligible.

116795214

Alors que les députés préparaient l’examen du texte sur la prétendue « confiance dans la vie publique », présenté comme la première « réforme-phare » du quinquennat Macron, le gouvernement a finalement préféré renforcer le dispositif actuel des peines d’inéligibilité et de renoncer au principe du casier judiciaire vierge.
La ministre de la justice, Nicole Belloubet, a expliqué de façon emberlificotée que l’interdiction de se présenter à une élection si le casier n’est plus vierge « pourrait être interprétée » comme « une peine automatique », qui « contreviendrait au principe d’individualisation des peines garanti par la Constitution ».

Deux informations complémentaires spécialement scandaleuses sont à ajouter :

  • d’une part, c’est l’ex-ministre macroniste Richard Ferrand, limogé du gouvernement pour cause « d’affaires » et devenu président du groupe LREM à l’Assemblée nationale, actuellement visé par une plainte de l’association Anticor (anti-corruption) pour abus de confiance, qui a déposé l’amendement supprimant l’obligation d’avoir un casier judiciaire vierge…
  • d’autre part, les débats ont été quasiment interdits puiqu’une partie des parlementaires, notamment la PS Delphine Batho, n’ont même pas pu défendre leurs sous-amendements annulés par l’adoption de celui de Richard Ferrand.

Source : Le Figaro du 25 juillet 2017

Commentaires

L’excuse trouvée par Mme Belloubet est triplement inacceptable.

1°) Qui saisirait le Conseil Constitutionnel ?

Pour qu’inconstitutionnalité il y ait, encore faudrait-il que le Conseil Constitutionnel soit saisi pour la prononcer. Mais qui aurait l’audace de le saisir sur un tel sujet devant l’opinion publique ?

2°) à supposer que le Conseil Constitutionnel soit saisi, rien n’indique qu’il décide qu’une telle disposition serait contraire à la Constitution.
Ou alors, il faudrait qu’il explique pourquoi imposer un casier judiciaire vierge serait contraire à la Constitution si cela concerne un candidat à une élection mais serait autorisé par la même Constitution si cela concerne– comme c’est actuellement le cas – des dizaines de profession : policiers, gendarmes, artisans-taxis, candidats à des concours de la fonction publique, experts-comptables, commissaires aux comptes, huissiers, etc.,

De qui se moque le gouvernement ?

3°) un référendum peut aisément régler la question*

Enfin, même en supposant que le Conseil Constitutionnel soit saisi, et même en supposant qu’il décide qu’une telle disposition serait contraire à la Constitution dès lors qu’elle concernerait des élus, rien n’interdit le président de la République de présenter aux Français par référendum une réforme constitutionnelle proposant de transformer justement en obligation constitutionnelle le fait d’avoir un casier judiciaire vierge.

Conclusion

  • C’est une nouvelle promesse électorale de Macron qui passe à la trappe…
    Chaque jour qui passe révèle ainsi aux Français l’étendue des mensonges électoralistes dont ils ont été abreuvés par le candidat de l’oligarchie euro-atlantiste. Et ce n’est qu’un début !
  • L’UPR maintient, quant à elle, sa promesse d’imposer un casier judiciaire vierge à tout candidat à une élection et à tout élu de la République. Si nous arrivons au pouvoir, nous ferons adopter cette disposition par référendum.

 

François ASSELINEAU

25 juillet 2017

BASE 14 995X225

*En plus, le scandale "Benalla" a éclaté alors qu'une réforme constitutionnelle était sur les rails, l'occasion aurait été parfaite pour revenir sur cet abandon de promesse électorale...Bien entendu, ce n'était pas au programme.   P.G.

AFFICHE SOUVENEZ VOUSDans un pays qui a perdu sa souveraineté, c'est le règne des bandes et des féodalités qui s'installe; d'autant plus rapidement que le chef de l'Etat lui- même est inexpérimenté, immature et narcissique. François Asselneau avait mis en garde contre ce côté inquiétant du personnage...

rwt5e4zznlwggo0wg8

Posté par ddupr à 16:34 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Appel de François Asselineau aux parlementaires d’opposition pour qu’ils engagent l’article 68 de la Constitution

VID FA APPEL DEPUTES

Alors que le scandale de l’affaire Benalla révèle de nombreuses actions illégales et immorales, le président Macron annonce en être « le seul responsable » mais refuse de s’expliquer devant les Français et d’être auditionné par une commission d’enquête. Il se prévaut pour cela de l’immunité présidentielle posée par l’article 67 de la Constitution et nargue les Français en lançant qu’ils n’ont « qu’à venir le chercher ».

Il tente en parallèle d’éteindre l’incendie en verrouillant à son profit les auditions parlementaires en cours.

Face à cette situation intolérable, et rappelant qu’Emmanuel Macron a couvert de son autorité de nombreuses autres actions illégales ou attentatoires à la démocratie depuis son élection, François Asselineau lance ici un appel solennel aux parlementaires d’opposition pour qu’ils engagent la procédure prévue par l’article 68 de la Constitution.

Cette procédure – dite de destitution – est la seule qui permette d’obliger le chef de l’État à se justifier de ses actes devant une Haute Cour, constituée de parlementaires.

Il convient de rappeler qu’en 1974, le président américain Richard Nixon, menacé d’une procédure « d’impeachment » du fait du scandale du Watergate, fut contraint à la démission. Pourtant, les faits qui lui étaient reprochés (la pose illégale de micros au siège du Parti démocrate) étaient, somme toute, d’une moindre gravité que l’accumulation d’actions illégales ou anti-démocratiques imputables au président Macron.

Même si les chances de destitution du président sont quasi-nulles du fait de la composition des assemblées, le lancement de cette procédure parfaitement républicaine est le seul et unique moyen pour faire cesser le climat d’impunité totale et pour rappeler à l’ordre le chef de l’État sur ses responsabilités vis-à-vis du peuple souverain. Seul le lancement de l’article 68 permettra d’enrayer le favoritisme, la corruption et les dérives délictueuses et mafieuses qui salissent l’Élysée et la République.

marianne2

À cet égard, la motion de censure du gouvernement prochainement présentée par LR est absurde puisque « l’affaire Benalla » ne relève justement pas de la responsabilité du gouvernement ! C’est la responsabilité du président de la République qui est ici directement en cause, comme l’a reconnu Macron lui-même.

Dont acte et dont mise en œuvre nécessaire de l’article 68 de la Constitution.

https://www.upr.fr/actualite/appel-de-francois-asselineau-aux-parlementaires-dopposition-pour-quils-engagent-larticle-68-de-la-constitution

Intervenant : François Asselineau président de l’UPR.
Technique, illustrations et montage : Fabien Sémat

Posté par UPR Creuse à 05:21 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,