mercredi 18 avril 2018

Agenda UPR

AGENDA AVRMAI18

Jeudi 19 avril:

TABLE UPR 23

*UPR Creuse: table d'information sur le marché de BOUSSAC, de 8h à 13h: des tracts à lire, des livres & documents à consulter, et surtout des militants avec qui discuter!

*UPR Haute- Vienne: manifestation syndicale pour la défense des services publics: rendez- vous à 9h45 au local, pour boire un café, préparer les slogans et les banderoles!

projet reunion UPR 87

Samedi 21 avril:

Dès 14h, réunion régionale et réunions départementales UPR Creuse, haute- Vienne & Corrèze

projet reunion régionale

Mercredi 25 avril:

UPR Creuse: distribution de tracts sur le marché de BOURGANEUF, rendez- vous à 10h devant la mairie.

Mardi 1° mai:

Rassemblement national à Paris derrière la banderole UPR (lieu et horaire à préciser, nous attendons encore l'autorisation de la Préfecture...). Pour les covoiturages, contactez vos délégués départementaux!

28947745_10156266141287612_3526584734449146884_o

Venez, participez, aidez- nous!

 

Posté par UPR Creuse à 08:46 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 17 avril 2018

Macron contre les services publics - Quel rôle pour l'Union européenne ? (vidéo)

Comment les manifestants mobilisés contre les réformes visant les services publics voient-ils le rôle joué par l'Union européenne ?
Nous sommes allés à leur rencontre pour le savoir.

ALORS EUREUX SERVICES PUBLICS

Sur Youtube : https://youtu.be/zM3481Q90hA

== SOURCES ==
- Article du Monde mentionné en introduction : http://www.lemonde.fr/…/sncf-que-signif…
- Politique européenne des transports ferroviaires : https://fr.wikipedia.org/…/Politique_eu…
- Analyse de l'article 106 du TFUE : https://resume.uni.lu/…/article-1062-du…

== SUIVEZ-NOUS ==
Sur Youtube : https://www.youtube.com/AlorsEureux
Soutenez-nous sur Tipeee : https://www.tipeee.com/alors-eureux

ALORS EUREUX SERVICES PUBLICS2

ART106 VERSION 2

 

 

 

 

 

 

 

 

BASE 14 995X225

Il semblerait que la propagande "alter- européiste" ait affiné sa critique du Frexit: effectivement, l'alinéa 2 de l'article 106 prévoit une sorte de "clause de sauvegarde". Sauf que la formulation est tellement vague qu'elle ne tient pas la route en termes juridiques. Par ailleurs, le calendrier de mise en oeuvre des directives européennes est, lui, contraignant, comme le souligne fort justement notre "reporter". En outre, la simple mise en concurrence, avec ou sans limites, en admettant qu'on arrive à négocier ces dernières au terme d'un long et difficile procès,  est par nature contradictoire avec l'esprit même d'un service public "à la française": sans monopole, comment redistribuer les activités rentables vers celles qui, par définition, ne le sont pas, mais sont jugées nécessaires quand même pour des raisons supérieures d'intérêt national? En introduisant délibérément le "ver dans le fruit", l'article 106 nous contraint bel et bien au démantèlement de nos services publics. On notera d'ailleurs que ceux- ci sont rebaptisés en novlangue européenne "services d'intérêt économique général", ce qui n'est pas du tout la même chose...   P.G.

4_ASSELINEAU_UPR-2-230x180

Posté par UPR Creuse à 04:30 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 4 avril 2018

La CGT commerce rejoint la Fédération Syndicale Mondiale, la CGT 94 critique la CES

TRIBUNE LIBRE / PRCF

LOGO-PRCF-120

En même temps qu’un communiqué issu d’obscurs circuits de la confédération se permettait un amalgame odieux entre travailleurs et syndicalistes partisans du FREXIT et la nauséabonde extrême droite qui – il ne faut jamais l’oublier – est en réalité contre la sortie de l’UE et de l’euro (voir les déclarations et le programme de Le Pen à ce sujet), la critique et la défiance vis à vis des instances telles que la intégrées à la machine à broyer qu’est l’Union Europenne montent de toutes parts dans la .

TL CGT FREXIT

En témoigne la spectaculaire prise de position de la fédération du Commerce et des services qui a décidé de rejoindre la . Et l’annonce de l’une des plus grosses unions départementales, celle du Val de Marne,  qui, réunie en congrès, critique vertement la CES et annonce son intention d’étudier la possibilité de rejoindre elle aussi la solidarité du et de masse avec la Fédération Syndicale Mondiale.

La fédération CGT du Commerce et des services rejoint la FSM

La Fédération CGT du Commerce et des Services tenait son 15ème congrès à Reims du 19 au 23 mars. A l’issue de ses travaux, les délégué.e.s de la Fédération ont décidé de s’affilier à la Fédération syndicale mondiale (FSM-WFTU)

Les congressistes, représentant les 45.000 adhérent.e.s des syndicats de la Fédération, ont voté à la quasi unanimité un mandat pour la nouvelle direction fédérale. Elle doit entamer les démarche d’adhésion officielle à la Fédération Syndicale Mondiale.

Pour la CGT, une nouvelle fédération professionnelle quitte la Confédération Syndicale Internationale et la Confédération Européenne des Syndicats (réformiste) pour la Fédération Syndicale Mondiale.

Ainsi elle rejoint la Fédération nationale agroalimentaire et forestière CGT et Fédération nationale des industries chimiques CGT (ré-adhésion en 2014), ainsi que des syndicats de base et l’Union départementale des Bouches-du-Rhône

Une délégation de la FSM dans une manifestation à Marseille contre la loi travail, tandis que la CES appuie la casse des codes du travail en soutenant l’Union Européenne contre les travailleurs:

 

Congrès de la : critique de la CES, et mouvement vers la Fédération Syndicale Mondiale

Le 20ème congrès de l’Union départementale des syndicats et des sections syndicales du Val-de-Marne c’est tenu en novembre 2017 à Villejuif. Dans son rapport, l’UD dresse un bilan sombre de la Confédération syndicale internationale et de sa branche européenne (Confédération européenne des syndicats)

Voilà ce que dit le secrétaire général de l’UD CGT du Val-de-Marne Cédric Quintin dans son rapport : 

Après un retour historique sur la Commune de Paris de 1871, la révolution socialiste d’Octobre 1917, le Front populaire de 1936 … le dirigeant de la CGT a dressé un bilan dramatique de la situation politique, sociale du monde. Il dresse un constat sévère sur les incapacités de la Confédération syndicale internationale et de sa branche européenne (Confédération européenne des syndicats) et souhaite un rapprochement avec la Fédération Syndicale Mondiale, notamment l’affiliation de l’UD à la FSM :

Extrait du discours :

” C’est autour de ces enjeux cruciaux que nous avons tenu en juin dernier une importante rencontre sur deux jours en présence d’une cinquantaine de camarades, d’un représentant du syndicat Grec PAME (affilié à la FSM) avec qui nous venons d’ouvrir une nouvelle coopération syndicale, en présence également de la confédération, ainsi qu’en présence de Jean-Pierre PAGE, ancien secrétaire général de l’UD de 79 à 92 et ancien responsable du secteur international de la Cgt.

Sans concession ni langue de bois, un constat sévère mais implacable s’en est dégagé. D’abord sur l’illisibilité, l’absence de volonté, le manque de solidarité et de coordination des luttes de la part de la CES et de la CSI (confédération syndicale européenne et confédération syndicale internationale) auxquelles la Cgt est affiliée depuis la fin des années 90. Davantage qu’un simple constat, nous avons vérifié et souligné à cette occasion combien ces organisations syndicales européennes et internationales étaient encore engluées dans l’accompagnement du capitalisme mondialisé, dans le lobbying, dans le syndicalisme professionnel et institutionnel, dans la compromission et l’impuissance. Dans l’ostracisme également et l’arrogance vis-à-vis de la fédération syndicale mondiale comptabilisant pourtant près de 100 millions d’adhérents à travers le monde.

La FSM, loin d’être à son tour exempte de critiques ou d’insuffisances, mais qui au moins se revendique et continue d’agir en syndicat résolument anti capitaliste et anti impérialiste, ce qui est, entre nous, bien plus conforme à notre histoire, nos repères et nos orientations que le syndicalisme de renoncement et de gestion de la misère qu’incarnent malheureusement, la CES ou la CSI.

Au sortir de cette rencontre départementale, nous avons donc décidé, chers-es camarades, de faire monter l’exigence au sein de la Cgt de dresser un inventaire, un bilan collectif de nos affiliations dans ces organisations, 20 ans après y avoir adhéré. Demande partagée par d’autres organisations de la Cgt dans l’attente du 52ème congrès confédéral.

Une seconde proposition a émergé à cette occasion et depuis cette rencontre de juin. Celle d’examiner notre affiliation, en tant qu’UD, à la FSM puisque les statuts de cette dernière, comme ceux de la CSI, nous y autorisent et que c’est déjà le cas pour plusieurs organisations syndicales internationales, ainsi que plusieurs syndicats, UL ou fédérations de la Cgt. Parmi-eux citons les fédérations de l’agroalimentaire et de la chimie, le syndicat de l’Energie Paris ou les Cheminots de Versailles. Je ne peux malheureusement développer davantage le sujet puisque nous avons décidé d’organiser très prochainement un important comité général sur le sujet.

Néanmoins, nous ne souhaitons prendre personne par surprise ni tergiverser sur la direction que nous entendons proposer et débattre tous ensemble.

De quoi, honnêtement et objectivement, avons-nous besoin comme solidarité internationaliste en Europe et dans le monde pour mener nos combats jusqu’à la victoire ?

C’est au fond la seule question qui vaille et qui doit nous animer aujourd’hui ! Nous ne sommes pas dans l’incantation ou la nostalgie d’une époque révolue. Nous voulons débattre, nous souhaitons un état des lieux et un bilan syndical international honnête. Nous sommes insatisfaits et constatons aujourd’hui l’impuissance et l’éclatement du paysage syndical international qui entrave lourdement son action et sa résistance face à l’internationale patronale et au monde de la finance. De notre point de vue, la Cgt doit être davantage actrice et à l’initiative de cette refondation internationale du syndicalisme dans un sens plus combatif, plus revendicatif et solidaire. En toute modestie et respectueuse des histoires des spécificités de chacun, sans arrogance ni ingérence, la Cgt doit entraîner et convaincre les autres organisations syndicales à venir plus nombreuses sur le chemin de la lutte, de la confrontation, du rapport des forces et non dériver, se diluer dans des alliances et coalitions sans queue ni tête et en totale incompatibilité avec nos orientations et notre histoire.”

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/la-cgt-commerce-rejoint-la-federation-syndicale-mondiale-la-cgt-94-critique-la-ces/?ct=t(RSS_EMAIL_CAMPAIGN)

BASE 14 995X225

ça semble bouger sérieusement à la Cgt et la compréhension de la supercherie européenne progresse dans le monde syndical comme dans tout le pays. Je ne peux qu'inciter nos adhérents syndicalistes à soutenir ces actions de mise en cause de structures inféodées à l'UE.     P.G.

23674896_10155892770337612_4971545130397341684_o

Posté par UPR Creuse à 05:15 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

lundi 2 avril 2018

ENTRETIEN N°60 – Manifestation du 22 mars – Attentat dans l’Aude – Marche blanche – Skripal – Mickey – Rats à Paris –...

Cet entretien d’actualité n° 60 a été enregistré le jeudi 29 mars 2018.

EM FREXIT 5

01:01 Comment se sont déroulées les manifestations du 22 mars ?
04:39 Hommage aux victimes de l’attentat dans l’Aude.
15:38 Retour sur la marche blanche en hommage à Mireille Knoll
27:10 Qu’avez-vous à dire sur la dégradation des relations entre les pays occidentaux et la Russie ?
39:32 Rencontre entre Kim Jong-un et Xi Jinping
43:13 Des euros à l’effigie de Mickey par la Monnaie de paris
47:20 Invasion de rats à Paris
50:36 L’UPR sera présente aux élections territoriales de Polynésie française
55:14 Appel à manifester le premier mai avec l’UPR et François Asselineau !

_____

L’UPR a besoin de vous !
Abonnez-vous à notre chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UC7OM…

Aimez nos pages Facebook :
François Asselineau : https://www.facebook.com/asselineau/
UPR : https://www.facebook.com/upr.francois…

Suivez nos comptes Twitter :
François Asselineau : https://twitter.com/UPR_Asselineau
Charles-Henri Gallois : https://twitter.com/CH_Gallois
Vincent Brousseau : https://twitter.com/Vinc_Brousseau
UPR : https://twitter.com/UPR_Officiel

_____

Intervenant : François Asselineau président de l’UPR.
Voix hors champ : Benjamin
Animations graphiques : @PierreDuNet
Miniatures et images : Thomas Miguel
Prospection de contenu : @LaBeche
Technique et montage : Fabien Sémat

https://www.upr.fr/actualite/entretien-n60-manifestation-attentat-marche-blanche-skripal-mickey-rats-a-paris-polynesie-1er-mai

Posté par UPR Creuse à 07:25 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 30 mars 2018

François Asselineau a été interrogé par Alexis Poulin sur Le Média

VID FA LE MEDIA

Retrouvez François Asselineau en direct sur Le Media :
➡️ https://youtu.be/6siK0FTv_4o

ou sur le site upr.fr

BASE 14 995X225

Un entretien cordial, sans questions- pièges, sans accusations de complotisme... Les sujets abordés: l'Union européenne, bien sûr, mais aussi l'affaire rocambolesque opposant le Royaume Uni à la Russie et le suivisme euro- atlantiste de Macron, la situation sociale en France, le rapport de la "gauche" au Frexit etc.   P.G.

 

Posté par UPR Creuse à 08:00 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 25 mars 2018

EXCELLENT ACCUEIL DE LA PART DE NOMBREUX MANIFESTANTS CHEMINOTS LORS DE LA MANIFESTATION DU 22 MARS

FRANÇOIS ASSELINEAU PROMET D'ORGANISER UNE PRÉSENCE MASSIVE DE L'UPR À LA MANIFESTATION DU 1er MAI À PARIS.

ag manifs


------------------------------------------------------
La présence de François Asselineau et de l'UPR à la manifestation du 22 mars 2018 à Paris pour la défense de la SNCF et des services publics (RATP, Air France, etc.) n'est pas passée inaperçue.

FA MANIF 4


Non seulement la ferveur et la détermination de la bonne centaine de militants UPR présents a surpris les journalistes et les observateurs présents, mais l'accueil a été franchement excellent - à quelques très rares exceptions près.

FA MANIF 3

Le président de l'UPR a ainsi été abordé de façon très chaleureuse par des cheminots syndiqués de la CGT, de l'UNSA, de la CFDT et de SUD, qui voulaient le remercier pour tout le travail d'éducation populaire réalisé depuis tant d'années quant à la responsabilité décisive de l'Union européenne et des traités européens dans la destruction des services publics et des acquis sociaux des Français.

FA MANIF 2

Un certain nombre de manifestants, dans tous ces syndicats, ont tenu à montrer à François Asselineau à quel point ils avaient une connaissance stupéfiante de ses conférences, notamment en citant des articles des traités européens et en acquiesçant à l'idée qu'il était impossible de modifier l'UE et qu'il fallait désormais en sortir.

FA MANIF 1


Plusieurs ont aussi souligné à quel point ils suivaient désormais régulièrement et avec beaucoup d'intérêt ses entretiens d'actualité (https://www.youtube.com/user/UPRdiffusion/about).

Certains ont déclaré qu'ils avaient voté Asselineau au 1er tour de l'élection présidentielle et quelques-uns se sont même fait connaître comme ayant adhéré récemment à l'UPR !

FA MANIF 5

Et tous ceux qui l'ont abordé, notamment pour faire des photos, l'ont remercié, parfois avec émotion, de rendre à la politique son honnêteté et sa vérité, sans lesquelles il n'y a plus de vie démocratique.

Le président de l'UPR a manifesté à la tête du cortgège de l'UPR, fermant le défilé, entre la Gare de l'est et la Bastille, via la place de la République.

Devant cet excellent accueil et l'intérêt suscité chez les journalistes et les badauds présents le long des trottoirs ou même dans les immeubles, François Asselineau a annoncé par mégaphone, lors de la dispersion du cortège, que l'UPR allait rééditer cette présence, mais de façon beaucoup plus massive, lors du défilé du 1er mai prochain à Paris.

Dans les jours et les semaines qui viennent, toutes les délégations départementales de l'UPR vont ainsi être chargées de préparer ce qui sera sans nul doute la manifestation la plus importante réalisée par notre mouvement depuis sa création.

D'ores et déjà TOUS LES ADHÉRENTS ET SYMPATHISANTS DE L'UPR SONT CONVIÉS À CONVERGER À PARIS - DEPUIS LES QUATRE COINS DE LA FRANCE ET MÊME DE L'ETRANGER - LE MARDI 1er MAI 2018.

Nous allons tout faire pour que l'ambiance et la participation soit aussi fervente et nombreuse que lors du 10e anniversaire de l'UPR qui avait réuni plus de 6000 personnes à Paris le 25 mars 2017 !

https://www.facebook.com/upr.francoisasselineau/videos/10156238878892612/

23674896_10155892770337612_4971545130397341684_o

Posté par UPR Creuse à 09:43 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Dimanche vidéos

vid fa entretiens manifs

F. Asselineau sur Noy'On Air (24/03/18)

https://www.youtube.com/watch?v=3ml_7ByJETc

Screen-Shot-03-23-18-at-10

RMC - Brunet : Intervention de François Asselineau sur le démantèlement de la SNCF

https://www.upr.fr/actualite/rmc-brunet-intervention-de-francois-asselineau-sur-le-demantelement-de-la-sncf

https://www.youtube.com/watch?v=KcG7aj2peZo

FA BRUNET RMC

François Asselineau​ : "Si on privatise, ce sont les catégories populaires qui en pâtiront"

https://www.youtube.com/watch?v=Veyp65UBjUo

Manifestation du 22 mars 2018 à Bordeaux, UPR, Asselineau Fra-exit

https://www.youtube.com/watch?v=hDfLLZo7OIE

Posté par UPR Creuse à 07:46 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 24 mars 2018

L'UPR Creuse à La Souterraine ce matin!

Venez rencontrer les militants de l'UPR de Creuse ce samedi matin sur le marché de La Souterraine! La mairie ne nous ayant pas permis d'installer une petite table, nous procéderons à une simple distribution de tracts (ruralité, SNCF, articles européens...).

agenda creuse 24mars18

Une occasion de discuter, échanger, évaluer la situation économique et sociale de la France et du Limousin, mais aussi les tensions internationales et l'attitude irresponsable de l'oligarchie euro- atlantiste qui nous mènent tout droit à la guerre!

A la suite de cette action, nous tiendrons notre réunion départementale mensuelle et nous finirons par un moment festif pour célébrer le succès de notre site régional "Frexit-Limousin.fr" qui a franchi le seuil des 100000 vistes en début de semaine.

116653612_o

Posté par UPR Creuse à 05:30 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

François Asselineau répondait en direct à vos questions sur YouTube - 21 mars 2018

François Asselineau répond en direct à vos questions sur YouTube - 21 mars 2018

FA ENTRETIEN 21MARS18

https://www.youtube.com/watch?v=6uTD82pfVis&feature=youtu.be

BASE 14 995X225

Pendant la pause, un reportage "micro- trottoir" sur le sentiments des gens concernant l'Union européenne, assez désespérant mais utile, qui nous montre que nous avons du travail en perspective! Une expérience que nous avons nous- mêmes faite lors de nos discussions avec des manifestants ce jeudi 22 mars à Limoges.

Comment briser les images d'Epinal après des décennies de propagande, même (surtout?) dans les milieux les plus militants où les gens ont une conscience politique et un souci du bien commun? Sans compter tous ceux qui se sont repliés sur la sphère privée et ne se soucient pas de notre avenir collectif...

Voilà pourquoi nous avons besoin de la participation de nos adhérents aux réunions et manifestations publiques de l'UPR, afin de mettre en commun nos expériences et de diversifier nos approches.

Agissons, expérimentons,mutualisons, partageons nos pratiques!   P.G.

 

Posté par UPR Creuse à 04:30 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Les régions françaises risquent de perdre des aides européennes

L’Union européenne, qui élabore son prochain budget pluriannuel, pourrait bien tailler dans le vif des subventions aux régions françaises. Elles vont plaider leur cause la semaine prochaine à Bruxelles.

ARG PROP REGIONS

Alerte rouge pour les régions françaises. Les fonds européens, qui les ont largement irriguées depuis des années, pourraient très bientôt se tarir. Bruxelles se décarcasse en ce moment pour dresser les grandes lignes de son prochain budget pour la période 2021-2027. La date butoir pour tracer une première esquisse est fixée au 2 mai.

Et l’équation vire au casse-tête : faire plus avec moins d’argent. En effet, avec le Brexit, l’Europe ne pourra bientôt plus compter sur les livres sterling du Royaume-Uni, l’un des principaux contributeurs. L’actualité impose aussi de nouvelles missions qui alourdissent la facture. « Lutte contre le terrorisme, sécurité intérieure et extérieure, contrôle des frontières », égraine Günther Oettinger, commissaire européenne en charge du Budget.

Du coup, pour faire entrer tout cela au chausse-pied, les pays membres n’ont pas d’autre choix que de faire passer le budget global de 1 % du PIB de chaque pays à « un peu plus d’1,1 % », selon Günther Oettinger. Mais certaines aides pourraient aussi être revues.

 

Economie – UE - 1

 

Régions et Länders montent au front

Déjà, les régions ruent dans les brancards pour conserver leur pré carré. Car elles sont bien dans le viseur de l’UE. Le « fonds de cohésion » est le deuxième plus élevé (63,4 milliards d’euros entre 2014 et 2020) après la politique agricole commune (PAC). Réduire la voilure permettrait donc des économies immédiates. Impensable pour l’association Régions de France qui se rendra à Bruxelles mercredi aux côtés des Länders allemands (l’équivalent de nos régions), pour plaider sa cause.

« Il faut absolument maintenir la politique actuelle, sinon cela risque de créer des disparités qui n’existent pas aujourd’hui. », s’inquiète Hervé Morin, le président de Régions de France. « Mais nous pouvons aussi imaginer un système à deux vitesses où les territoires les plus riches pourraient uniquement obtenir des aides pour des projets de très grande ampleur ou liés à l’innovation. C’est ce que nous allons défendre à Bruxelles. »

Trois scénarios sur la table

Jusqu’à présent, la France a été bien servie. Si elle fait partie du podium des contributeurs du budget de l’UE (avec l’Allemagne et le Royaume-Uni), elle est aussi le troisième bénéficiaire des aides destinées aux régions. Cette manne a permis de financer des projets que vous connaissez certainement. Si vous pouvez rallier en TGV Paris à Strasbourg en moins de deux heures ou que des maisons de santé voient le jour pour pallier la désertification médicale dans les campagnes, c’est en partie grâce à l’Europe.

Conserver ces précieux coups de pouce est donc capital. Mais rien n’est encore gagné. Dans le meilleur des cas, c’est le statu quo. En revanche, les deux autres scénarios sur la table de Bruxelles ne présagent rien de bon. L’UE peut décider d’octroyer ses fonds à des régions moyennement riches. Là, environ la moitié des territoires français devra se serrer la ceinture. Troisième cas de figure : les aides sont fléchées vers les régions les plus pauvres du continent. Alors, c’est la soupe à la grimace pour les treize régions métropolitaines.

https://aphadolie.com/2018/03/23/les-regions-francaises-risquent-de-perdre-des-aides-europeennes/

Source :

http://www.europe-en-france.gouv.fr/Centre-de-ressources/Actualites/Une-Euroregion-qu-est-ce-que-c-est

http://www.leparisien.fr/economie/pourquoi-les-regions-francaises-risquent-de-perdre-des-aides-europeennes-22-03-2018-7623852.php

BASE 14 995X225

Pour vous laver le cerveau, quelques vidéos pour mieux comprendre ce qui se cache derrière les euro- régions:

L'Union européenne finance-t-elle vraiment des projets en France ?

https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=ac39DqQxevU

CONF ILLUSIONS UPR

Les illusions économiques de l'Union européenne

https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=W1GR1QWplUM

Les eurorégions pour dynamiter les États

François Asselineu et Pierre Hillard sur les Euro-Régions HD

https://www.youtube.com/watch?v=GxDORzxJ64s

Le démantèlement des états

PIERRE HILLARD REGIONS

https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=dzX5k4aDjXg

Pierre Hillard sur France Culture (2002)

https://www.youtube.com/watch?v=im7ByGvciJo